Toutes les Définitions

à retrouver

A

Acide urique : produit de dégradation métabolique éliminé par les reins, le foie et la muqueuse intestinale. Son taux sanguin peut augmenter après consommation de certains aliments et après traitement diurétique.

Adrénaline : hormone produite par les glandes surrénales (situées au-dessus des reins) qui agit sur la pression artérielle (élévation) et sur la fréquence cardiaque (accélération).

Aldostérone : hormone produite par les glandes surrénales (situées au-dessus des reins) régissant les échanges de sodium et de potassium au niveau des reins dans la constitution de l’urine. Son augmentation entraine une rétention de sel et d’eau.

Angio-œdème : gonflement de la gorge et du visage associé à une sensation d’étouffement.

Angiotensine II : hormone responsable de l’augmentation de la pression artérielle, augmentant le tonus des vaisseaux (vasoconstriction).

Antagonistes des récepteurs de l’aldostérone : médicaments qui s’opposent à l’action de l’aldostérone.

Anticoagulants : médicaments qui s’opposent à la coagulation du sang (formation de caillots).

Anti vitamines K (A.V.K) : groupe de médicaments anticoagulants qui empêchent la fabrication de la vitamine K nécessaire à la coagulation. Les principaux médicaments commercialisés en France sont le Préviscan, le Sintrom, le Minisintrom.

Aorte (A.O): artère principale partant du ventricule gauche et donnant naissance à toutes les grosses artères de l’organisme.

Artère pulmonaire (A.P) : artère conduisant le sang veineux du ventricule droit du cœur aux poumons.

Artères coronaires : artères assurant l’irrigation du muscle cardiaque, disposée en couronne à la surface du cœur.

Ascite : épanchement liquidien dans la cavité péritonéale (abdomen)

Assistance circulatoire : technique de traitement d’une insuffisance cardiaque gravissime par une pompe externe ou implantée dans l’organisme.

Athérosclérose : altération de la paroi interne des artères avec dépôt de lipides (graisses) et de calcaire, source de rétrécissement, entravant la circulation du sang.

B

Bêta-bloquants : médicaments s’opposant aux effets du système adrénergique, accélérateur du rythme cardiaque.

Bradycardie : ralentissement de la fréquence des battements cardiaques.

Brain natriuretic peptide ou BNP : substance libérée en grande quantité par le cœur en cas d’insuffisance cardiaque. Son dosage aide souvent au diagnostic et à la surveillance de l’insuffisance cardiaque.

C

Capillaires : très fins vaisseaux reliant les dernières ramifications des artères aux premières ramifications veineuses, au niveau desquels se produisent les échanges respiratoires (au niveau les poumons) et nutritifs (au niveau des tissus irrigués).

Cardiomyopathie (C.M.D) : atteinte du muscle cardiaque, cause fréquente d’insuffisance cardiaque.

Cardiomyopathie dilatée : maladie du muscle cardiaque, souvent familiale, entraînant une dilatation des cavités et une diminution de la force contractile.

Créatinine : élément protéique du sang reflétant l’état de fonctionnement des reins.

Cyanosé : se dit de la coloration bleutée des téguments lorsque l’oxygénation du sang artériel se fait mal ou lorsque ce sang artériel est « contaminé » par du sang veineux, ou encore que la vitesse circulatoire est très ralentie.

D

Débit cardiaque : volume de sang éjecté par le cœur en une minute.

Dérivés nitrés : médicaments utilisés dans le traitement de l’angine de poitrine et de l’insuffisance cardiaque, dilatant les vaisseaux.

Désaturé : appauvri en oxygène

Diastole : phase de repos du cœur et de dilatation des cavités cardiaques qui se remplissent de sang.

Digitaliques : médicaments tonicardiaques ayant la capacité de renforcer les contractions du muscle cardiaque chez les patients en insuffisance cardiaque.

Digoxine : un des médicaments digitaliques.

Diurétiques : médicaments de l’insuffisance cardiaque et de l’hypertension artérielle agissant sur les reins pour entraîner une perte de sel et d’eau.

Diurétiques thiazidiques : variétés de diurétiques agissant au niveau de la partie distale du tubule rénal.

E

Échocardiographie-Doppler (ou échographie-doppler cardiaque) : exploration non invasive du cœur par ultrasons.

Éducation thérapeutique : éducation du patient par les professionnels de santé afin d’optimiser la prise en charge par lui-même de sa maladie.

Électrocardiogramme (E.C.G): enregistrement de l’activité électrique du cœur.

Embolie : oblitération brusque d’un vaisseau par un embole (le plus souvent un caillot).

Embolie pulmonaire : oblitération brusque partielle ou totale de l’artére pulmonaire ou d’une de ses branches.

Endocarde : paroi interne du cœur.

Étiologie : maladie responsable, causale de l’affection traitée

F

Facteurs neuro-hormonaux : constituants du système nerveux conditionnant la fabrication et la libération de certaines hormones dans le sang.

Fibrillation auriculaire (F.A) : trouble du rythme caractérisé par une contraction irrégulière, très rapide et anarchique du muscle cardiaque au niveau des oreillettes.

Fibrillation ventriculaire (F.V) : trouble du rythme caractérisé par une contraction irrégulière, très rapide et anarchique du muscle cardiaque au niveau des ventricules entraînant un arrêt circulatoire et malheureusement bien souvent une mort subite.

Fibrose : transformation cicatricielle du myocarde

Fraction d’éjection (F.E) : quantité de sang éjecté par les ventricules à chaque contraction, par rapport à la quantité présente en fin de remplissage. Son évaluation permet d’apprécier la qualité de contraction du cœur.

Furosémide : médicament de la classe des diurétiques, d’action rapide, intense et brève.

G

Gynécomastie : augmentation bénigne de volume des tissus glandulaires mammaires chez l’homme.

H

Héparine : substance naturelle ayant une action anticoagulante.

Hypertension artérielle (H.T.A) : élévation anormale des chiffres de pression artérielle (≥ 140 mm Hg lors de systole, ≥ 90 mm Hg lors de diastole).

Hypertension artérielle pulmonaire (H.T.A.P) : élévation anormale des pressions dans les artères pulmonaires.

Hypertrophie ventriculaire gauche (H.V.G) : augmentation de la masse du ventricule gauche par épaississement des parois.

[Cardiomyopathie] hypertrophique (C.M.H) : maladie du muscle cardiaque entraînant un épaississement anormal des parois du cœur. Elle est souvent familiale.

Hypotension orthostatique : baisse de la pression artérielle lors du passage de la position couchée à la position debout.

I

Infarctus du myocarde (I.D.M) : destruction d’une partie du muscle cardiaque due à l’obstruction d’une artère coronaire (artère irriguant le cœur).

Inhibiteurs de l’enzyme de conversion (I.E.C): médicaments s’opposant à l’action d’une enzyme rénale permettant la transformation de l’angiotensine I en angiotensine II, efficaces dans le traitement de l’hypertension artérielle et de l’insuffisance cardiaque.

Inhibiteurs de l’angiotensine (Ara II ou sartans) : remplacent ou s’associent aux I.E.C.

INR : International Normalized Ratio, test biologique de surveillance évaluant l’efficacité d’un traitement anticoagulant par antivitamines K.

Ischémie : défaut d’apport en oxygène à un organe

Insuffisance mitrale (ou fuite mitrale) (I.M) : régurgitation du sang depuis le ventricule gauche vers l’oreillette gauche par manque d’étanchéité de la valvule mitrale pendant la systole.

J
K
L
M

Myoblastes : cellules embryonnaires qui donneront naissance aux cellules musculaires.

Myocarde : muscle cardiaque.

Myocardite : atteinte inflammatoire du muscle cardiaque.

Myocytes : cellules musculaires cardiaques.

N

Nécrose : infarctus qui évoluera vers une cicatrice

Neuromodulateurs : substance libérée par une fibre nerveuse lorsqu’elle est stimulée, entraînant une réponse cellulaire (musculaire ou glandulaire).

Nœud auriculo-ventriculaire : point de passage du courant électrique entre oreillettes et ventricules.

Nœud sinusal : point de naissance du courant électrique cardiaque, situé dans la paroi de l’oreillette droite.

Noradrénaline : hormone produite par les glandes surrénales (au dessus des reins) qui agit sur la pression artérielle et sur le rythme cardiaque.

O

Œdème : infiltration d’un tissu par du liquide venant des vaisseaux sanguins.

Œdème aigu du poumon (O.A.P) : manifestation aiguë d’insuffisance cardiaque avec accumulation anormale de liquide d’origine vasculaire dans les poumons, entraînant un « étouffement ».

Oreillette droite (O.D) : petite cavité cardiaque recevant le sang veineux provenant de l’ensemble de l’organisme, en communication avec le ventricule droit, par la valvule tricuspide.

Oreillette gauche (O.G) : petite cavité cardiaque recevant le sang veineux provenant de la circulation pulmonaire, en communication avec le ventricule gauche, par la valvule mitrale.

P

Pacemaker : mot anglais désignant un stimulateur cardiaque implantable.

Péricarde : membrane entourant et protégeant le cœur.

Phlébite : formation d’un caillot dans une veine, généralement de la jambe.

Plèvre : membrane entourant le poumon.

Potassium (K) : élément chimique présent dans les cellules. L’augmentation ou la diminution de sa concentration dans le sang peut entraîner des anomalies du rythme cardiaque.

Q
R

Rétrécissement aortique (R.A.O) : obstacle à l’ouverture de la valvule aortique, située à la sortie du ventricule gauche.

Rénine : précurseur de l’angiotensine

Rythme sinusal (R.S) : rythme cardiaque normal.

S

Sodium (N.A) : élément chimique présent dans l’organisme. Sa concentration dans le sang peut être réduite sous l’action des diurétiques.

Stimulateur cardiaque : appareil comportant un micro-ordinateur et une source d’énergie électrique de longue durée, intracorporel, constitué d’un boîtier implanté sous la peau, en dessous de la clavicule, et relié aux cavités cardiaques par des sondes électrodes. Il est destiné à déclencher les contractions cardiaques lorsque les battements cardiaques spontanés sont trop lents.

Stimulateur cardiaque resynchronisateur : stimulateurs multisites permettant de remettre en phase la contraction des deux ventricules, pour assurer une meilleure performance cardiaque.

Surrénale : petite glande située au-dessus de chaque rein, impliquée dans la sécrétion d’hormones jouant un rôle important dans le fonctionnement du système cardio-vasculaire.

Symptômes : manifestations fonctionnelles d’une maladie.

Système rénine-angiotensine : système impliqué dans la régularisation de la pression artérielle, agissant au niveau des reins et des vaisseaux.

Système sympathique : système nerveux agissant par l’intermédiaire de deux médiateurs (adrénaline et noradrénaline) et accélérateur du rythme cardiaque.

Systole : phase d’éjection du sang par le cœur dans l’aorte et dans l’artère pulmonaire.

T

Tachyarythmie paroxystique (T.P.A) : crise FA passagère

Tachycardie : accélération importante des battements cardiaques.

Tachycardie ventriculaire (T.V) : accélération du cœur à partir des ventricules.

Taux de prothrombine (T.P) : dosage de l’effet anticoagulant des A.V.K (préfèrer le dosage de l’INR)

Transplantation cardiaque : transfert d’un organe entier d’un donneur vers un receveur.

Trouble du rythme cardiaque : modification anormale de la fréquence des battements cardiaques (accélération = tachycardie ; ralentissement = bradycardie.

U
V

Valvule aortique : orifice équipé de clapets (trois sigmoïdes) situé à la sortie du ventricule gauche et permettant le passage du sang dans l’aorte.

Valvule mitrale : orifice équipé de deux feuillets (valves) situé entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche.

Valvule pulmonaire : orifice équipé de clapets (trois sigmoïdes) situé à la sortie du ventricule droit et permettant le passage du sang dans l’artère pulmonaire.

Valvule tricuspide : orifice équipé de trois feuillets (valves) situé entre l’oreillette droite et le ventricule droit.

Vasodilatateur : agent relaxant la tonicité des vaisseaux.

Veine pulmonaire : veine qui apporte le sang oxygéné depuis les poumons vers l’oreillette gauche.

Ventricules : chacune des deux grandes cavités cardiaques éjectant le sang dans les artères.

Ventricule droit (V.D) : ventricule recevant le sang de l’oreillette droite et l’éjectant dans l’artère pulmonaire.

Ventricule gauche (V.G) : ventricule recevant le sang de l’oreillette gauche et l’éjectant dans l’aorte.

W
X
Y
Z